Auteur : François Villon
Date : 1489
Genre : Liberté poétique
Titre : La ballade des garces du temps jadis

FRANÇOIS VILLON

(Avec nos excuses à Maître François)

LA BALLADE DES GARCES DU TEMPS JADIS

Dites-moi où, n’en quel pays,
Se remet de ses frasques Hélène
Rhodopis, Phryné et Thais
Aspasie ou la Madeleine
Bathory, magyar cruelle
Qui pour se baigner dans leur sang
Fit massacrer six cents pucelles
Mais où sont les garces d’antan 
Fit massacrer six cents pucelles
Mais où sont les garces d’antan

Où sont les putains impériales
Reines aux fureurs utérines
Se prostituant aux Bacchanales
À l’image de Messaline
Qui fit le pari que la prennent
En vingt-quatre heur’, vingt-cinq amants
Toute la garde prétorienne
Mais où sont les garces d’antan
Toute la garde prétorienne
Mais où sont les garces d’antan

Isabeau, fille de Bavière
Anne Boleyn, ou Cléopâtre
Qui d’aventures en adultères
S’envoyaient empereurs et pâtres
Et n’oubliez pas Catherine
Ses god’michés, ses mille amants
De Russie, la grande tsarine 
Mais où sont les garces d’antan
De Russie, la grande tsarine 
Mais où sont les garces d’antan

ENVOI

Princes, ces maitresses si belles
Vous ont bernés, las, tant et tant
Que ce refrain vous le rappelle
Mais où sont les garces d’antan 
Que ce refrain vous le rappelle
Mais où sont les garces d’antan